La presbytie est un trouble de la vision qui rend difficile la focalisation de la vision pour lire ou effectuer un travail de près.

Ce n’est pas une maladie mais un processus de vieillissement normal de l’œil et plus particulièrement du cristallin qui se sclérose en se durcissant. Ce processus du vieillissement commence dès la naissance, mais son effet apparaît classiquement entre 40 et 45 ans. De plus, le grossissement du cristallin diminue l’effet de la contraction et du relâchement des deux muscles impliqués dans l’accommodation.

La presbytie évolue rapidement entre l’apparition de son effet et 60 ans, ce qui nécessite de changer fréquemment la puissance des verres correcteurs. Après 65 ans, la presbytie est quasiment à son maximum d’effet et n’évolue par la suite presque plus.

Correction de la presbytie

Les solutions pour corriger la presbytie sont :

Le port d’un système de correction optique

  • Lunettes à verres progressifs (dont les verres de proximité ou mi-distance sont un sous-type) ;
  • Lunettes à verres multifocaux (double et triple foyer) ;
  • Lentilles de contact (progressives, multifocales ou unifocales) ;

Une intervention chirurgicale

Il y a trois principes de correction de la presbytie :

La monovision, à la manière d’un monocle, un œil sera corrigé pour voir correctement de près et l’autre au loin. Ce mode de correction se rencontre sur des patients ayant subi une opération chirurgicale de remplacement du cristallin par un implant monofocal, des patients équipées de lentilles de contact monofocales, et des presbytes ayant subi une opération de la cornée par Laser en vue de mettre en place une correction monofocale ;

La vision multifocale, où le système correcteur envoie plusieurs images de la scène vue sur la rétine de l’œil, chaque image étant corrigée pour une distance précise, le cerveau se chargeant de filtrer les images pour n’en garder que la bonne. Ce mode de correction se rencontre sur des patients ayant subi une opération chirurgicale de remplacement du cristallin par un implant multifocal, des patients équipées de lentilles de contact multifocales, et des presbytes ayant subi une opération de la cornée par Laser en vue de mettre en place une correction multifocale.

La vision progressive, où le système fournit à l’œil la correction nécessaire pour chaque distance de vue, il s’agit dans le cas de lunettes à verres progressifs, de viser à travers la bonne zone des lunettes; dans le cas de lentilles progressives, ces lentilles se déplacent sur l’œil, avec le contact des paupières, selon son axe de vision ce qui place devant le cristallin la zone de vision adéquate